Ballet à l'Opéra de Paris

1877 Hilaire Germain Edgar Degas Ballet at the Paris Opéra
L'un des artistes les plus innovants du XIXe siècle, Edgar Degas a souvent combiné des techniques traditionnelles de manière peu orthodoxe. Dans le Ballet de l'Opéra de Paris, l'artiste associe avec créativité la technique du monotype, rarement utilisée à son époque, au médium fragile du pastel. Décrit comme «la poudre des ailes de papillon», le pastel était le moyen idéal pour illustrer la métamorphose sur scène de jeunes danseurs grêles en visions de beauté aussi parfaites et éphémères que des papillons. Cette œuvre, exécutée sur l'une des plaques monotypes les plus larges jamais utilisées par l'artiste, porte les formes recadrées caractéristiques de Degas et des points de vue étranges, qui traduisent efficacement l'immédiateté de la scène. La vue est depuis la fosse d'orchestre, avec les cous des contrebasses pénétrant dans la zone des danseurs. Le danseur central est en cinquième position, en pointe, mais le placement aléatoire du corps de ballet, avec les cheveux flottants des danseurs, suggère une répétition plutôt qu'une performance. L'Opéra de Paris était l'école officielle du premier ballet soutenu par l'État, l'Académie Royale de Danse, créée en 1661.
Format original : 352 × 706 mm (plate); 359 × 719 mm (sheet) © The Art Institute of Chicago