Two Tahitian Women

Deux femmes tahitiennes

1899 Paul Gauguin Format original : 37 x 28 1/2 in. (94 x 72.4 cm) © The Metropolitan Museum of Art

Paul Gauguin : Deux femmes tahitiennes
Voir l'image originale HD
Les toiles que Gauguin a renvoyées en France des mers du Sud reflètent le style qu'il a exercé pour façonner des images de femmes autochtones. Ici, il a canalisé des nus classicisants, tout en s'appuyant sur le geste et l'expression du visage pour évoquer l'idéal « Eve tahitienne » évoqué dans ses écrits : « très subtil, très connaisseur dans sa naïveté » et enviable « capable de se promener nue sans honte ». Chuchotant des confidences, offrant des fleurs exotiques ou des fruits (interdits), les femmes habitent un éden tropical de l'invention de Gauguin, où règnent sa vision artistique et son regard masculin. Ces deux figures apparaissent également dans ses œuvres monumentales Faa Iheihe (Pastorale tahitienne), 1898 ; (Tate, Londres) et Rupe Rupe (La récolte des fruits), 1899 ; (Musée des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou).
Voir la page de 'Two Tahitian Women' de Paul Gauguin sur le site The Metropolitan Museum of Art