Albert (René) Grenier (1858–1925)

Albert (René) Grenier (1858–1925)

1887 Henri de Toulouse-Lautrec Format original : 13 3/8 x 10 in. (34 x 25.4 cm) © The Metropolitan Museum of Art

Henri de Toulouse-Lautrec : Albert (René) Grenier (1858–1925)
Voir l'image originale HD

Cette oeuvre de Toulouse-Lautrec représente Albert Guillaume Grenier (1858-1925), un aquafortiste contemporain de l'artiste. Les deux peintres se cotoyaient notamment à l'atelier Fernand Cormon de Montmartre, avec notamment Van Gogh, Anquetin et Laval. Souvent, les deux amis se rencontraient à l'occasion de fêtes qu'organisaient chacun d'eux et notamment Albert Guillaume Grenier et sa femme, Amélie Sans. Toulouse-Lautrec a même séjourné chez les Grenier (en 1887), qui avaient plusieurs maisons en dehors de Paris, notamment à Villiers-sur-Morin.
Dans cette oeuvre, peinte en 1887 dans l'atelier rue Caulaincourt où ils se cotoyaient, Grenier porte une chemise blanche et un gilet noir. Son attitude, posant immobile, addosé à sa chaise, semble dépeindre un individu fort et rigoureux. A travers le visage de Grenier, on peut observer le souci du détail de Toulouse-Lautrec, qui y glisse des reflets de lumière délicats.

Grenier et Lautrec étaient camarades de classe dans l'atelier parisien du peintre d'histoire académique Fernand Cormon dans les années 1880 et sont devenus des amis rapides: Lautrec a même vécu brièvement avec Grenier et sa maîtresse, Lili, une actrice et mannequin, et a fait plusieurs portraits du couple. Une inscription au verso de ce portrait indique qu'il a été peint dans l'atelier de Montmartre de Lautrec, rue Caulaincourt, en 1887. Il a utilisé de fins lavis de pigments de type aquarelle, posés sur un dessin au crayon fin, pour produire une étude de caractère sensible de son camarade.

Voir la page de 'Albert (René) Grenier (1858–1925)' de Henri de Toulouse-Lautrec sur le site The Metropolitan Museum of Art